A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Non-static method HTML::javascriptLinkTag() should not be called statically, assuming $this from incompatible context

Filename: libraries/Rapyd.php

Line Number: 291

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Non-static method HTML::javascriptTag() should not be called statically, assuming $this from incompatible context

Filename: libraries/Rapyd.php

Line Number: 296

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Non-static method HTML::cssTag() should not be called statically, assuming $this from incompatible context

Filename: libraries/Rapyd.php

Line Number: 300

Magazine Diplomat Investissement
Isabel dos Santos va investir plus de 200 millions $ dans le portugais Efacec Power Solutions

Isabel dos Santos va investir plus de 200 millions $ dans le portugais Efacec Power Solutions

Isabel dos Santos, la fille du président angolais Jose Eduardo Santos, est en train de finaliser l’acquisition d’une participation majoritaire dans le groupe portugais spécialisé dans l'électromécanique Efacec Power Solutions, rapporte le quotidien portugais Diário Económico.
Des entreprises britanniques investiront dans l'agriculture et le tourisme à Cuba

Des entreprises britanniques investiront dans l'agriculture et le tourisme à Cuba

Des compagnies britanniques ont convenu d'investir 400 millions de dollars américains à Cuba dans divers domaines tels que l'agriculture, le tourisme et l'énergie, ont rapporté samedi des médias locaux.
Poutine ratifie un accord dotant les pays émergents de 100 milliards de dollars

Poutine ratifie un accord dotant les pays émergents de 100 milliards de dollars

Le Brésil, l'Inde, la Chine et l'Afrique du sud avaient, eux, déjà signé le texte en juillet dernier.Il s'est fait attendre. Le président russe Vladimir Poutine a ratifié samedi l'accord portant sur la création d'un fonds commun de réserves pour les pays émergents des Brics, signé en juillet par le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du sud. "L'accord sur la création d'un fonds commun de réserves de change des pays des Brics est ratifié".
Continental Re prévoit des acquisitions partout en Afrique durant les trois prochaines années

Continental Re prévoit des acquisitions partout en Afrique durant les trois prochaines années

La compagnie de réassurance Continental Reinsurance panafricaine envisage d’acquérir des sociétés rivales opérant dans toutes les sous-régions du continent durant les trois prochaines années, rapporte l’agence Bloomberg le 30 avril, citant un dirigeant de l’entreprise. «Dans chacune des cinq sous-régions africaines, une filiale a été chargée d’identifier des opportunités d’acquisitions»,
Le fonds de pension de l’Etat de New York va investir plus de 5 milliards $ en Afrique sur cinq ans

Le fonds de pension de l’Etat de New York va investir plus de 5 milliards $ en Afrique sur cinq ans

Le fonds de pension de l’Etat de New York va investir environ 3% de ses actifs en Afrique au cours des cinq ans prochaines années afin de diversifier son portefeuille et de stimuler ses taux de rendement, rapporte le Wall Street Journal, citant un dirigeant du fonds.
Capital-investissement en Afrique : une attractivité en hausse

Capital-investissement en Afrique : une attractivité en hausse

Tandis qu'au premier semestre 2014, les fonds internationaux de private equity ont investi 1,5 milliard de dollars en Afrique, un montant en hausse de 137 % sur un an, l'Afic, qui défend les intérêts du capital-investissement français, a annoncé en mars dernier la création d'un « club Afrique ».
La Chine signe 5,5 milliards de dollars de contrats pour des infrastructures en Afrique

La Chine signe 5,5 milliards de dollars de contrats pour des infrastructures en Afrique

Deux importantes commandes de construction en Afrique totalisant près de 5,5 milliards de dollars ont été signées par le plus grand constructeur chinois de chemins de fer, la China Railway Construction Corp. (CRCC).
Des investisseurs en Afrique 100 % optimistes

Des investisseurs en Afrique 100 % optimistes

Les investisseurs institutionnels internationaux affichent un intérêt sans faille pour l’Afrique, selon une récente étude. Mais leur seul engagement ne suffira pas à combler le financement du déficit abyssal d’équipement du continent. Les Africains aussi doivent investir plus chez eux.