A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Non-static method HTML::cssLinkTag() should not be called statically, assuming $this from incompatible context

Filename: libraries/Rapyd.php

Line Number: 286

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Non-static method HTML::javascriptLinkTag() should not be called statically, assuming $this from incompatible context

Filename: libraries/Rapyd.php

Line Number: 291

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Non-static method HTML::javascriptLinkTag() should not be called statically, assuming $this from incompatible context

Filename: libraries/Rapyd.php

Line Number: 291

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Non-static method HTML::javascriptTag() should not be called statically, assuming $this from incompatible context

Filename: libraries/Rapyd.php

Line Number: 296

A PHP Error was encountered

Severity: 8192

Message: Non-static method HTML::cssTag() should not be called statically, assuming $this from incompatible context

Filename: libraries/Rapyd.php

Line Number: 300

Magazine Diplomat Investissement - Malgré les tensions, les relations sino-US sont stables, dit Xi

Malgré les tensions, les relations sino-US sont stables, dit Xi

Malgré les tensions, les relations sino-US sont stables, dit Xi

Les relations entre la Chine et les Etats-Unis restent caractérisées par la stabilité, a déclaré dimanche le président chinois, Xi Jinping, cherchant à désamorcer les tensions avec Washington sur le contentieux maritime en mer de Chine méridionale.

"J'ai hâte de continuer à développer la relation avec le président Obama et à élever les relations sino-américaines, sur la voie d'un nouveau modèle de rapports entre grands pays", a dit Xi Jinping à John Kerry, au terme d'une visite de 48 heures du secrétaire d'Etat américain en Chine.

La visite de John Kerry a été dominée par les inquiétudes grandissantes concernant la sécurité régionale, du fait des ambitions de Pékin en mer de Chine méridionale. Les efforts déployés par les Chinois pour consolider et agrandir sept récifs de l'archipel des îles Spratleys alarment certains pays de la région comme les Philippines et le Vietnam, qui ont eux aussi des revendications territoriales sur une partie de la zone.

Samedi, John Kerry a demandé à Pékin de prendre des mesures pour apaiser les tensions en mer de Chine méridionale. Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, lui a rétorqué que la détermination de Pékin à préserver ses intérêts dans cette zone maritime était inébranlable.

La Chine revendique 90% des 3,5 millions de kilomètres carrés de la mer de Chine méridionale. Les Philippines, Taiwan, la Malaisie, le sultanat de Brunei et le Vietnam ont eux aussi des revendications sur la zone.

De récentes images satellites ont montré que depuis mars 2014, les Chinois renforcent et étendent sept îlots des Spratleys et construisent une piste d'atterrissage sur le récif de Fiery Cross, et peut-être aussi une deuxième piste sur un autre récif.

Rappelant la visite en Chine du président américain Barack Obama en novembre 2014, Xi Jinping a déclaré qu'il était prêt à poursuivre le dialogue avec le président américain en septembre de manière "franche et profonde" sur les relations bilatérales et d'autres sujets importants, afin d'élargir la coopération et d'apporter des bénéfices aux deux pays et au monde entier.

Le consensus conclu par les deux présidents sur la construction d'un nouveau modèle de relations entre grandes puissances figure parmi les intérêts communs de la Chine et des Etats-Unis, a affirmé M. Xi.

"De mon point de vue, les relations sino-américaines restent stable en général", a déclaré M. Xi à M. Kerry, lors de leur rencontre au Grand Palais du Peuple à Beijing.

"Le nouveau type de relations sino-américaines a déjà récolté des fruits précoces", a-t-il affirmé.

Il a évoqué les nouveaux progrès obtenus dans les domaines du commerce, de l'investissement, des échanges entre les deux peuples, de l'énergie et des échanges militaires.

"Parallèlement, les deux parties doivent traiter et contrôler leurs différends de manière appropriée, pour que la direction générale des relations bilatérales ne soit pas affectée", a souligné le président chinois.

"L'océan Pacifique est assez vaste pour englober la Chine et les Etats-Unis", a réaffirmé Xi Jinping.

Faisant écho à l'évaluation des relations bilatérales faite par Xi Jinping, M. Kerry a déclaré que la coopération élargie entre les Etats-Unis et la Chine a montré au monde les rôles importants joués par les deux nations face aux sujets majeurs internationaux et régionaux.

Cela prouve aussi que les deux parties sont capables de contrôler leurs différends de manière mature, a affirmé M. Kerry.

Il a salué la coopération entre les deux pays sur le changement climatique, la lutte contre Ebola et le dossier nucléaire iranien, exprimant son souhait de renforcer la coopération entre les deux pays.

M. Kerry a déclaré que le président Obama souhaitait poursuivre les échanges de points de vue avec le président Xi sur les sujets d'intérêt commun à l'occasion de sa visite d'Etat aux Etats-Unis en septembre.